dimanche 27 septembre 2015

Article Lecture 001 : Critique Manga : Sword Art Online - Progressive, tome 1 (Critique shonen)




HELLO !!!!!!!!!!! 

Aujourd'hui je vous invite à découvrir ma critique du manga :
Sword Art Online - Progressive, tome 1.


Shonen publié chez Ototo dont l'auteur est Reki Kawahara.


Note : 4/5 - Très Bon.

Point fort: Une héroïne culte sous un nouvel angle/ Des dessins attractifs/ Une description bien plus détaillée des mécanismes du jeu/ Une histoire toujours aussi prenante, surtout pour les adeptes de MMORPG-Fantasy.

Point faible : Une entrée dans le vif du sujet qui peut être déstabilisante/ Des points importants du monde de SAO omis ou juste esquissés.

*Lecture de Droite à Gauche*

Le 25 Juin 2015, les éditions Ototo nous proposaient de découvrir la version française du manga, Sword Art Online Progressive, avec le désormais bien connu Reki Kawahara au scénario et Kiseki Himura au dessin ! 
Nouvelle adaptation de l’univers de SAO, le titre lorgne du côté du reboot de la série originelle, une mode depuis quelque temps. Il faut dire que la saga littéraire date de 2009 et a connu un énorme succès en 2012 avec son adaptation en sériée animée. 
Bref, le temps pour l’auteur de nous proposer le premier volume de sa vision « Progressive » de son oeuvre, avec une histoire inédite et surtout un angle d’approche un peu différent.


*Lecture de Droite à Gauche*

Sword Art Online : Progressive se destine, d’entrée de jeu, aux connaisseurs de la saga. En effet, il nous offre un aperçu plus distinct du fonctionnement de SAO, ce MMORPG futuriste en réalité virtuelle qui ne permet à aucun de ses joueurs d’en sortir. 
Cela peut sembler assez difficile, au premier abord, surtout que l’auteur nous fait entrer directement dans le vif du sujet et que l’univers en lui-même n’est pas vraiment expliqué. Pour les nouveaux lecteurs qui ne connaissent pas cette licence, autant dire que cela pourra paraître déstabilisant. D’un autre côté, les amateurs vont apprécier puisqu’ils en apprendront plus sur l’entraînement quotidien des héros, l’exploration, les boss… 
On aborde donc surtout les mécaniques de gameplay bien que le fil conducteur reste le même avec ces joueurs piégés dans la forteresse d’Aincrad en plein cœur d’un monde virtuel. Mais place au scénario, justement.

*Lecture de Droite à Gauche*

Vous allez suivre, dans ce SAO : Progressive, les aventures d’Asuna Yûki, emprisonnée, comme les autres, dans le jeu, mais complètement inexpérimentée. C’est vraiment agréable de découvrir cette facette d’elle, de voir comment elle a évolué pour devenir « l’éclair ». « Progressive » complète donc la première version du manga avec de nouvelles perspectives scénaristiques. On aperçoit même quelques visions de la vie réelle de la belle, qui s’entremêlent à celle du VRMMORPG. 
Ce premier tome nous montre donc clairement les difficultés qu’a subies Asuna pour s’adapter mais également toute l’intelligence et la dextérité dont elle fait preuve dans la version originelle de l’histoire, qui n’était qu’esquissée dans la première adaptation manga. Une volonté farouche et une détermination à toute épreuve, aidées par une facilité d’apprentissage hors norme. 
Bien sûr, vous allez croiser d’autres « légendes » de SAO telles que Kirito, qu’Asuna rencontrera lors d’un assaut de donjon et où il lui apparaîtra comme un mystérieux sauveur, mais on aperçoit aussi Agil, le chevalier Diavel ou encore le « rat », personnage qui récolte de nombreuses informations et les revend pour de l’argent. 
Bref, les fans ne seront pas dépaysés.

*Lecture de Droite à Gauche*
Niveau technique, le character design est excellent, bien loin de la catastrophe qu’avait été Sword Art Online Aincrad en manga. On retrouve donc ici un design identique à l’anime et pour un shonen, c’est une belle surprise ! Les décors et les costumes sont magnifiques, fins et riches. 
Les traits des personnages sont plus expressifs qu’à l’accoutumée. Alors oui, il y a un peu (beaucoup) de fan service mais on l’oublie relativement vite pour se laisser immerger dans l’univers de Reki Kawahara. Les scènes d’action sont fluides et même les petits détails, comme les effets du jeu, sont travaillés. Bref, Kiseki Himura, qui effectue ici ses débuts en tant que dessinateur, fait de l’excellent travail.
Pour conclure, Sword Art Online : Progressive est un complément plus détaillé de la série initiale, qui nous permet d’avoir un nouveau regard sur le jeu grâce à Asuna. Ce premier tome, qui sert d’introduction retravaillée et plutôt bien enrichie, ne conviendra néanmoins pas à ceux qui voudraient découvrir la saga SAO car certain éléments importants ne sont pas vraiment détaillés (Exemple pertinent et des plus important : celui de la mort dans le jeu qui équivaut à une mort dans la réalité !). Un volume prometteur pour les fans donc, en espérant que la suite soit du même calibre !
Vous pouvez retrouver cet article sur le site N-GAMZ.com
BONNE LECTURE !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !